Facteurs alimentaires de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn se définit comme une maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI) qui affecte tout ou partie du tube digestif. Les causes claires de l’origine de cette maladie n’ont pas encore été clairement établies mais certains experts ont mis en lumière une relation étroite entre la manifestation de la maladie de Crohn et le régime alimentaire de la personne qui en souffre.

Impact de l’alimentation sur la maladie de Crohn

 

Parmi les aliments incriminés par les spécialistes pour tenter d’expliquer l’origine alimentaire de la maladie de Crohn figurent notamment l’absorption de sucres en quantité excessive. A ce titre, les préparations industrielles sous forme de plats préparés sont plus particulièrement visées en raison de leur teneur supérieure en sucre.

Tous les aliments ayant fait l’objet d’un traitement industriel et s’étant vu rajouter des additifs, de la graisse végétale et autres substances spécifiques sont précisément soupçonnés selon certains experts de favoriser le développement de la maladie de Crohn.

Maladie de Crohn et le régime alimentaire

Malgré ces forts soupçons, il n’est pas encore possible d’attester de manière précise si le régime alimentaire du patient favorise le développement de la maladie de Crohn ou en est la cause. D’autres facteurs liés au mode de vie peuvent expliquer son apparition tels que le tabagisme dont les effets nocifs se font ressentir au niveau intestinal.

Si les études scientifiques n’ont pas encore prouvé de façon indéniable lerôle de la consommation de sucre dans le développement de la maladie de Crohn, il est en revanche avéré, toujours dans le domaine alimentaire et comme en atteste certains résultats scientifiques que certains aliments spécifiques sont des facteurs favorables à l’apparition de la maladie de Crohn. Parmi ces aliments « à risque » figurent notamment la consommation excessive de protéines animales sous toutes leurs formes (qu’il s’agisse de la viande ou du poisson).

Il est conseillé, lors des poussées liées à la maladie, de privilégier des aliments pauvres en fibreset d’éviter les corn-flakes et autres fruits crus, ceci afin de laisser l’intestin se reposer et de limiter ainsi les irritations.

.